Mots-clefs

, , , , ,

doctors2

Cette semaine, une étape de folie a été passée depuis que je vis à Shanghai : je me suis rendu chez un médecin spécialiste ! « Et alors ? » diront ceux qui vivent en France. Et bien en Chine, le médecin pour les étrangers coûte une fortune. Sur l’échelle des prix, le médecin spécialiste fait payer ses longues études d’internat en lingots d’or ou directement en mines de diamants.

Les étrangers ont tout à fait le droit de consulter les médecins chinois. Personne ne les repousse à l’entrée de l’hôpital avec une fourche, ou un marteau et une faucille. Seulement le médecin chinois parle rarement l’anglais courant et encore moins celui approprié aux consultations : « Ca vous gratouille ou ça vous chatouille ? ». Malheureusement, l’étranger ne peut pas l’aider avec son chinois de petit nègre… Devant cette impossibilité évidente de communication, la solution est alors celle d’aller consulter des médecins eux-mêmes étrangers (Aaaah, qu’est-ce qu’on est mieux entre étrangers…) dans des cliniques feutrées où tout le monde est bien poli.

Je me suis donc rendue au Parkway de People Square. La clinique se situe au sein de l’immeuble de l’hôtel 5 étoiles Le Mariott. Santé et luxe font bon ménage à Shanghai. Une charmante infirmière me conduit dans un long couloir blanc aux portes en bois épais jusqu’au bureau de l’ophtalmo américain. Je l’avais choisi en prenant rendez-vous sur internet. Sur la photo, son âge avancé et ses lunettes m’avaient donné confiance… L’ophtalmo vient de terminer avec une patientes chinoise, et m’accueille par un « Welcome Mister ».

Je m’assoie dans un fauteuil pour lui expliquer mon cas. Il est sympathique, fait un test, sort immédiatement une photo de mon œil droit en coupe, et me prescrit des médicaments. La consultation a duré 15 minutes. Je passe à la caisse, euh, à la réception. On me demande plus de 3000 RMB (environ 420 Euros). Heureusement, j’avais prévu ma valise de billets de 100 RMB… Je n’ose pas imaginer le chiffre d’affaires de l’ophtalmo à la fin d ‘une journée. En une heure, il génère déjà presque 2000 Euros.

Si je me permets de consulter dans ce genre de clinique, c’est parce que mon chéri et moi avons une bonne assurance santé qui couvre pratiquement tous les frais médicaux. C’est une grande chance ! Il existe des entreprises qui refusent de payer une telle assurance à leurs salariés étrangers. Ils n’ont qu’à rester en bonne santé et ne pas avoir d’accidents…

Petit mot de la fin : à ceux qui sont en France, vous avez bien de la chance de tous profiter du système de la sécurité sociale !

A bientôt ! 🙂

Publicités