Mots-clefs

, , , , , ,

selfie4Je marche dans la rue, mes talons hauts me forcent à ralentir la cadence. Il fait lourd. Les gens semblent toujours aussi pressés. Je touche rapidement mes longs cheveux noirs pour m’assurer qu’ils restent en arrière. Je tente d’avoir une démarche confiante et le regard qui va avec, c’est-à-dire que mes yeux fixent un point lointain imaginaire et s’arrêtent ni sur personne ni sur rien. Je donne l’image d’une fille très bien avec elle-même, je dirais même qui se suffit à elle-même. Mon fond de teint pâle me confère une peau de porcelaine du plus bel éclat. C’est normal, c’est un Chanel. Je me suis fait poser des longs cils ce matin pour avoir un regard de biche. Toujours mieux que les petits poils… Je porte un superbe chemisier Zara de la dernière collection : blanc avec des rayures bleu foncé, cintré, col claudine et petit décolleté. Le sac Gucci que j’ai eu en cadeau pour mes examens s’assort parfaitement à la couleur du vêtement. Je respire, je vis.

Cette terrasse de café me paraît pas mal. Quelques laowai* travaillent devant leurs ordinateurs. Des cadres Chinois, en rendez-vous professionnels, discutent. Hop, je m’assoie à une table. Le mur est joli, des cœurs y sont dessinés. J’ouvre mon mignon petit miroir Shiseido pour vérifier une fois de plus le maquillage, les cils, la coiffure, le sac et le chemisier. Il faut aussi travailler l’expression du visage. Le mieux, c’est la moue, avec les yeux langoureux plantés dans l’objectif. La laowai d’à côté me scrute tout en fumant sa cigarette.

selfie5Je tends mon bras au-dessus de moi, histoire que tout entre dans le cadre, les cœurs du mur aussi. Moue, yeux langoureux, un, deux, trois, clic-clac. Le résultat ne me plaît pas car ça ne plaira pas. Allez, encore une fois. Puis une autre. Puis encore une autre. Bon, une dernière fois, ça suffit maintenant. Mmmm, mon regard ne va pas. Une toute petite dernière. Ce sera vraiment la dernière. La laowai d’à côté a déjà allumé une autre cigarette. Encore une toute toute petite dernière. Waouuuuuuuh, magnifique celle-là ! Je me kiffe vraiment.

Heureusement, les applications pour selfies blanchissent la peau, agrandissent les yeux et amenuisent le menton. C’est un minimum. Il en existe deux nouvelles, Nice et Pinco, qui permettent de taguer les fringues que tu as mises avec leurs marques. Grâce aux tags, je peux retrouver d’autres habits de marques identiques et voir comment la communauté les assemble. Ces applis permettent de poster largement : WeChat, Weibo, Facebook et Instagram. J’ai choisi de prendre Nice, le nom est plus classe que Pinco. Je viens de taguer le chemisier Zara et le sac Gucci. J’attends les like maintenant. Je vais commander un latte en attendant, pas fébrilement du tout car j’ai mes groupies !

Il y a quelques jours, j’ai vu des photos de stars chinoises qui s’amusaient à se « selfiser » avec un objectif intégré dans le capuchon d’un parfum Chanel, en fait la coque d’un smartphone. C’est Sony qui l’a créé. Je ne résiste pas à l’envie de demander à ma mère de me l’offrir pour mon prochain anniversaire. J’ai déjà le fond de teint de la même marque…

Le nombre de like s’accroît de minute en minute. La laowai d’à côté observe mes sourires de réjouissance. J’espère qu’elle me trouve belle elle aussi. Je n’ose pas lui parler. Coco, Crystal et Amanda ne sont pas dispos pour me rejoindre. Elles sont en séance photo. Tant pis, je reprends les selfies…

*étranger en Chinois

Publicités